La Loi de Pareto

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Les articles de ce thème « Développer votre état d’esprit entrepreneurial », vous permettent de vous inspirer pour développer votre mindset entrepreneur.


Cette série d’articles décrypte des outils organisationnels en toute objectivité, pour vous permettre de vous les approprier.

Dans cet article, découvrez plus en détail la Loi de Pareto, ou loi des 80-20, pour prioriser vos actions.


Objectif

Cet article vous présente la Loi de Pareto, autrement appelé le principe de Pareto, ou encore principe ou loi des 80-20.

Vilfredo Pareto, sociologue et économiste italien, vers la fin du 19e, début 20e siècle, en est à l’origine.

L’objectif principal de cet outil est de pouvoir prioriser… ce que vous souhaitez. Prioriser vos actions, vos tâches, vos stratégies à adopter, les problèmes à résoudre, etc…

Par souci de simplification dans mes propos, pour la suite de cet article, je ne vais parler que d’actions à réaliser. Mais l’outil convient effectivement à différents types de situations.


Usage

Vous pouvez avoir recours à cet outil pour différentes raisons.

Si vous croulez sous le travail et ne savez pas par où commencer. Si vous souhaitez travailler votre équilibre vie professionnelle / vie personnelle. Bref toute situation où vous devez faire des choix. En fait, pratiquement tout le temps 😊


Principe

La loi de Pareto peut se résumer par cette phrase : environ 20 % de nos activités produisent 80 % de nos résultats. Ou aussi, à l’inverse, environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.

Et donc, en se focalisant sur ces 20 % d’efforts à fournir, on peut obtenir 80 % de résultats !

Cela peut se résumer par ce schéma.

Le tout est de trouver quels sont ces 20 % d’efforts à fournir pour obtenir les 80 % de résultats. C’est ce qu’on va voir juste après.


Etapes

Dans un premier temps, il vous faudra recenser toutes vos activités, toutes ces actions que vous devez réaliser. Et être au clair sur le résultat que vous souhaitez atteindre – augmenter votre chiffre d’affaires, augmenter votre liste d’abonnés à votre newsletter, etc…. -.

Une fois réalisé, vous pouvez hiérarchiser vos actions selon leur importance et leur impact afin d’identifier les actions à réaliser en premier. Pour cette partie, vous pouvez au besoin recourir à la matrice Eisenhower, dont je parlais dans un précédent article.

Enfin, une fois que vous êtes au clair sur ce que vous devez faire et l’impact de chaque action, focalisez-vous sur les actions les plus impactantes, toujours selon le résultat que vous souhaitez obtenir. L’idée est de sélectionner les 20 % d’actions qui produiront 80 % des résultats.

Ces étapes vous paraissent floues ? C’est normal. A ce stade, je vous explique les grandes lignes. La façon d’utiliser cet outil est vraiment adaptable selon la situation sur laquelle vous souhaitez travailler. Pour avoir un exemple concret, regardez ce qui suit.


Exemple de mise en pratique

Vous souhaitez augmenter le nombre de visiteurs sur votre site internet, c’est le résultat que vous souhaitez atteindre. Cette fois-ci, on va prendre l’exemple de Loi de Pareto appliquée à de la résolution de problème. Quelle cause du problème résoudre en premier pour atteindre mon objectif, de la façon la plus efficace ?

Pour cela, vous pouvez faire une analyse des causes des abandons clients sur votre site, et notamment des fameux taux de rebond. Commencez par comptabiliser le nombre d’abandons par cause sur une certaine période. Puis, calculez le poids de chaque cause en pourcentage.

Une fois que c’est fait, vous pouvez classer les causes selon leur poids dans l’ordre décroissant. Et ensuite, calculer le pourcentage cumulatif des poids, en pourcentage, de chaque cause.

Vous pouvez vous arrêter là, parce que vous pouvez voir les 20 % de causes qui produisent 80 % des problèmes. Ou si vous êtes visuel – et que vous avez un peu de temps -, faire une représentation graphique des deux dernières colonnes, les pourcentages, sous forme de barres. Et les pourcentages cumulés, sous forme de courbe.


Prérequis nécessaires

Vous pouvez pratiquer la Loi de Pareto « au doigt mouillé » dans les grandes lignes, pour faire ressortir d’après votre expérience ces fameux 20 % d’efforts à fournir qui produiront 80 % des résultats. Ou alors, si vous souhaitez avoir une approche plus mathématique, il vous faudra au nécessaire avoir les données pour les analyser. Comme on l’a vu dans l’exemple précédent. Aussi, si vous souhaitez pousser cette approche, il vous faudra, en plus d’avoir les données, être un minimum à l’aise, sur comment les traiter. Si vous n’êtes généralement pas à l’aise avec les chiffres, alors préférez la méthode « au doigt mouillé », où vous vous baserez plus sur votre expérience et vos ressentis.

Autre prérequis nécessaire, surtout si vous pratiquez la méthode que j’appelle jusque-là « au doigt mouillé », c’est de bien connaitre ses processus. De savoir que si on actionne tel levier, il y aura de fortes chances pour qu’il y ait tels résultats. Sinon, impossible de savoir que ces actions feront parties des 20 % d’efforts qui produiront les 80 % de résultats.

Enfin, et non des moindres, pour atteindre ces 80 % de résultats, autant avoir défini au préalable quels ils sont. Quels résultats vous souhaitez obtenir ? Quel est votre objectif principal ? Est-ce que vous souhaitez avoir plus d’abonnés à votre page LinkedIn ? Est-ce que vous cherchez à augmenter votre chiffre d’affaires ? Une fois cet objectif défini, de façon précise, vous pourrez alors prioriser vos actions pour y parvenir. C’est-à-dire que dans votre préparation, il vous faudra rétropédaler : d’abord penser résultats, puis sélectionner les actions à réaliser.


Résultats

En utilisant la Loi de Pareto, vous savez ce que vous devez faire, par quoi vous devez commencer, où focaliser vos efforts en premier. Cela ne veut pas dire que vous ne ferez jamais le reste. Juste pas tout de suite. Vous y verrez plus clair sur vos actions prioritaires à mener, qui vous permettront d’atteindre plus rapidement les résultats que vous aurez définis.


Mon avis

Cet outil peut être utilisé à différents degrés. Vous pouvez juste l’avoir en tête pour prioriser dans les grandes lignes vos actions. Ou alors pousser l’analyse plus loin jusqu’à une partie statistique, qui peut être non négligeable. De mon côté, en tant que salariée, quand je travaillais dans des grands groupes, en tant que consultante en organisation, on utilisait cet outil avec la partie statistique, car nous avions la donnée pour. Aujourd’hui, pour les entrepreneurs que j’accompagne, nous n’allons que très rarement jusque-là. Et la méthode « au doigt mouillé » fait ses preuves. C’est plutôt un état d’esprit à avoir.


Et vous, comment utilisez-vous la Loi de Pareto ?


Pour être notifié directement par mail le vendredi de la parution d’un nouvel article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter de DevCo.


A bientôt,

Antonella
Facilitatrice de développement entrepreneurial à impact


Avec DevCo, je contribue à la pérennisation et à l’accélération du développement des entreprises à impact positif.

Ces articles de blog vous permettent de trouver de l’inspiration pour développer votre état d’esprit entrepreneurial, et des bons plans pour développer votre entreprise.


Définissez enfin la méthode d’organisation adaptée à vous et à votre activité


Indiquez vos coordonnées ci-dessous pour recevoir la vidéo d’explication gratuitement directement dans votre boite mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.