L’auto sabotage

Temps de lecture estimé : 6 min

Les articles de ce thème « Développer votre état d’esprit entrepreneurial », vous permettent de vous inspirer pour développer votre mindset entrepreneur.


Cette série d’articles fait la synthèse d’échanges collectifs autour de supports inspirants dans le monde de l’entrepreneuriat.


Dans cet article, découvrez une synthèse des échanges entre pairs autour d’une vidéo sur l’auto sabotage.


Lors du mastermind de DevCo, les entrepreneurs échangent entre pairs pour le développement de leur activité, et pour développer également leur état d’esprit entrepreneurial.

Une séance est dédiée spécifiquement au sujet de l’état d’esprit entrepreneurial, au cours de laquelle les entrepreneurs échangent autour d’un support qui les a inspiré pour leur entreprise.

Au cours d’un mastermind, c’est une vidéo de la chaine YouTube « Et tout le monde s’en fout », qui a été retenue par les participants. Il s’agit d’une web-série où un homme partage ses réflexions sur la société et l’actualité, en y mêlant humour, philosophie et développement personnel.

Le support retenu est une vidéo sur l’auto sabotage, qui est le titre de cette vidéo.

Ce n’est donc pas un résumé de la vidéo que je vous propose dans cet article, mais une synthèse des échanges entre entrepreneurs, qui ont découlé du visionnage de cette vidéo.

Voici donc les principaux points soulevés lors d’une séance d’inspiration au cours du mastermind de DevCo.


Ce qu’ils ont aimé

De façon unanime, les entrepreneurs autour de la table ont apprécié le fait que l’auteur pointe du doigt les mots qui ont un effet pervers sur les comportements du type : « Je dois », « Il faut ». Ils ont également trouvé intéressant le lien qui en est fait avec l’auto sabotage. Aussi, ils ont apprécié le : « J’ai choisi de… » à utiliser à la place des injonctions précédentes. En effet, plusieurs participants se sont retrouvés dans les : « Il faut », « Je dois ». Des fois même, sans s’en rendre compte que c’était de l’auto sabotage, tellement c’était ancré en eux. Avec cette vidéo, cela leur a permis de prendre du recul, et de se rendre compte que sur certaines choses, ils étaient dans une posture d’auto sabotage.

Certains participants ont relevé la vulgarisation du sujet dans les éléments qu’ils ont apprécié. Cette vidéo, par sa courte durée, leur a permis d’avoir une belle introduction sur ce sujet.

Ils sont d’accord avec le fait que l’auto sabotage commence très tôt. Et sur le fait que cela génère des mécanismes inconscients en devenant adulte.

Ils sont également d’accord avec le fait que minimiser ce qu’on fait c’est aussi de l’auto sabotage.

Enfin, plus sur la forme, certains ont trouvé la chaine drôle. Elle permet de prendre du recul par l’humour sur des sujets compliqués, qui sont ainsi dédramatisés


Ce qu’ils ont moins apprécié

Certains participants ont moins apprécié le ton qu’ils qualifient de « condescendant » de la part de l’acteur. Ils précisent qu’à certains moments, ses remarques donnent envie de rire, puis de se dire : « Non mais quand même… ».

Le débit très saccadé de la vidéo a été soulevé comme élément moins apprécié de la part de certains participants. Un rythme où l’acteur enchaine les phrases sans respiration, on est comme à bout de souffle. Ces participants relèvent qu’ils ont dû regarder plusieurs fois la vidéo pour bien comprendre tous les messages passés. Ils ajoutent que leur cerveau a eu du mal à capter aussi vite que ce qui était dit, et en même temps, de faire attention à la forme, avec les personnages qui arrivent au fur et à mesure. Le discours semblant trop dynamique pour certains, a laissé peu la possibilité de bien comprendre ce qui se passe aussi bien au niveau du dialogue que des visuels.

Un autre élément de forme a été relevé par certains participants, ce sont les changements de tons de voix, passant par des phases très aiguës, puis graves, selon les personnages. Cette façon de parler et d’enchainer ces tons a perturbé certains participants dans leur compréhension du fond du sujet.


Citations marquantes

Vient le temps ensuite où les participants peuvent relever des citations, des passages de la vidéo qui les ont marqués, qui ont fait écho en eux, et expliquent pourquoi.

Je laisse de côté la partie plus personnelle, propre à chaque entrepreneur, pour ne relever que les citations qui les ont le plus marqué.

« Quand tu te sens vulnérable ça signifie que tu as besoin d’être bienveillant avec toi » .

« Je choisis de… » à la place de « Il faut…. », « Je dois… »

« Personne n’est immunisé contre l’auto sabotage »


Comment les participants ont intégré les apprentissages de cette vidéo à leur situation

Enfin, après cette séance d’inspiration autour de ce support, chaque participant travaille sur sa problématique sur des situations où ils estiment s’auto saboter. Puis cherche des solutions, et établit un premier plan d’actions pour aller vers des pistes de solutions.

Tout cela en bénéficiant de la force du collectif, et du regard extérieur et challengeant de ses pairs.

Sans entrer dans le détail des situations de chacun, voici un bref aperçu de quelques situations vécues par les participants, que cette vidéo leur a permis de travailler.

Une participante évoque le fait qu’elle a tendance à s’auto saboter lorsqu’elle reçoit une sollicitation sur laquelle lui est demandée une grande réactivité. Elle se dit d’emblée qu’elle ne va pas y arriver. Et se sent inférieure à ceux qui arrivent à activer beaucoup d’idées à la minute. Dans ces cas, elle se note de demander à avoir un temps de réflexion pour y répondre au mieux.

Un autre participant évoque des situations professionnelles stressantes qui le rendent confus, et son esprit manque alors de clarté. Il décide alors de calmer son organisme physique par la respiration, en prenant de la distance en imaginant être une caméra qui regarde de loin la situation. Puis, il se propose d’évacuer ses émotions en les exprimant par une communication bienveillante.

Enfin, dernier exemple, un participant évoque quelques « Il faut que je fasse ça » dans son activité entrepreneuriale qu’il s’impose. Il décide alors de moins prendre pour argent comptant ce que les autres entrepreneurs, qui s’exposent sur la toile, laissent transparaitre. Et ne plus chercher à vouloir tout faire en peu de temps. Accepter que chacun a son rythme dans la réussite de son projet entrepreneurial.


Et vous, quelles sont vos réflexions sur cette vidéo ?


Pour être notifié directement par mail le vendredi de la parution d’un nouvel article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter de DevCo.


A bientôt,

Antonella
Facilitatrice de développement entrepreneurial à impact


Avec DevCo, je contribue à la pérennisation et à l’accélération du développement des entreprises à impact positif.

Ces articles de blog vous permettent de trouver de l’inspiration pour développer votre état d’esprit entrepreneurial, et des bons plans pour développer votre entreprise.


Découvrez comment l’intelligence collective va booster votre entreprise


Indiquez vos coordonnées ci-dessous
pour recevoir le livre blanc gratuitement
directement dans votre boite mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.