Article bilan offre test

Ce que je retiens du premier test de mon offre

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Les articles de ce thème “DevCo“, vous permettent de découvrir qui je suis, en tant que fondatrice de DevCo, d’où je viens, quelles sont mes valeurs etc.


Cette série d’articles vous permet de suivre des bilans d’expériences dans l’aventure entrepreneuriale de DevCo.


Dans cet article, je dresse les principaux apprentissages du premier test de mon offre.


Rappel du contexte

Début 2020, après près d’un an et demi d’entrepreneuriat, l’heure du bilan avait sonné.

J’ai profité de la nouvelle année pour faire le point sur ce qui fonctionnait, et ce qui fonctionnait moins bien dans mon activité.

J’ai pris le temps d’analyser ce que je devais garder, ce que je voulais modifier, et ce que je devais arrêter.

J’ai donc décidé d’opérer un pivot dans mon activité.

Et à peine deux mois plus tard, après plusieurs accompagnements, en individuel et en collectif, sur la création de ma nouvelle offre, je me lance pour tester ce nouveau service.

Qu’est-ce qui avait changé par rapport à l’ancienne offre ? Presque tout.

J’ai conservé la partie animation de collectifs, qui m’anime au plus profond de moi, ma casquette de facilitatrice, et cette envie d’accompagner des humains avant tout.

J’ai revu ma cible. Je suis passée d’un accompagnement de particuliers à des entrepreneurs.

J’ai revu le contenu de mon offre. Je suis passée d’ateliers collectifs ponctuels, à des ateliers collectifs récurrents.

Et j’ai revu… ou plus précisément, réfléchi à la problématique à laquelle je souhaite répondre. Je suis passée d’une envie de travailler sur son développement personnel, à un besoin de s’entourer de ses pairs, pour persévérer en tant qu’entrepreneur, et affronter les montagnes russes de l’entrepreneuriat.

Toutes ces cartes revues, je lance une bouteille à la mer auprès de communautés d’entrepreneurs sociaux – ma cible – pour leur proposer de les accompagner, gratuitement, pour tester mon offre.


Premier constat, il y a pas mal de répondants à la diffusion de cette proposition. Ca me prouve qu’il y a bien un besoin vis-à-vis de ça.

Après avoir pris le temps d’échanger plus individuellement avec plusieurs entrepreneurs sur leurs activités, leurs besoins, et ce qu’ils ont compris du mastermind de DevCo, j’ai retenu quatre entrepreneurs, pour faire partie de cette promotion test.

Durant un mois, ces quatre entrepreneurs se sont retrouvés de façon hebdomadaire, pour échanger, et s’entraider entre pairs.

De mon côté, je préparais l’animation de chaque séance au fil de l’eau, selon leurs besoins, et leurs retours qu’ils me formulaient.

Au final, voici les principaux apprentissages que je retiens du lancement de cette offre test.


J’ai trouvé les bons testeurs

Un apprentissage propre à cette offre test, c’est celui d’avoir trouvé les bons profils pour réaliser ce test. Dans le sens, où chacun avait compris que c’était une première pour moi, ce format, et ils l’ont complètement intégré. Leurs remarques étaient pertinentes, mais pas trop exigeantes, étant donné le contexte.


J’ai envie de faire cette offre

Ce que je retiens également de cette offre test c’est que le fait de me lancer, d’être les mains dans le cambouis, et ce cambouis très exactement, m’a conforté dans mon choix de proposer cette offre, et à cette cible.

J’adore animer et faciliter des ateliers en collectifs : check.

Je me sens à l’aise, et ai réellement et profondément envie d’aider des entrepreneurs à impact positif : check.

Ce format d’accompagnement de faciliter des ateliers régulièrement, pour les aider à persévérer dans leur activité me convient parfaitement : check.


L’offre n’est pas prête à la vente

Cette offre, c’est celle qui me va, c’est celle que je veux lancer. Ce pivot valait le coup, je me sens plus alignée.

Cependant, ce test m’a permis de me rendre compte qu’en l’état, l’offre n’était pas complètement prête à être mise à la vente. Il me fallait encore ajuster certains éléments, que je n’ai pu voir qu’en faisant. Il y a certains éléments auxquels il est difficile de penser, quand on en reste au stade de la réflexion, seul derrière son ordinateur, sans être confronté au terrain. J’ai pu tester en conditions réelles. Et ce test m’aura permis de révéler ces éléments, et d’améliorer mon offre, jusqu’à ce que je sois à l’aise avec, pour la mettre en vente. Je l’ai donc peaufinée, ai retravaillé dessus, avant de lancer officiellement la première version payante.


Je vais affiner ma cible

Tester en conditions réelles permet de voir, et de toucher du doigt tout plein d’éléments de plus près. Même si, en faisant ce test, cela m’a conforté dans l’idée de vouloir aider les entrepreneurs sociaux, cela m’a permis de tester certaines caractéristiques plus fines de cette cible, pour en déterminer celle à qui s’adresse réellement mon offre.

Les entrepreneurs sociaux : oui

Les solo-entrepreneurs sociaux : oui. Mon offre permet, entre autre, de sortir de la solitude de l’entrepreneur, donc qui de mieux que des solo-entrepreneurs, qui n’ont, par définition, ni salarié, ni associé, peuvent ressentir ce manque ?

Les entrepreneurs sociaux en cours de création d’activité : non. Pendant ce test, quelques entrepreneurs étaient en phase de création d’entreprise, et d’autres en plein développement. Il y avait donc des problématiques différentes. Il existe sur le marché une multitude d’acteurs qui accompagnent des entrepreneurs au stade de création d’entreprise. Et les entrepreneurs sociaux ne sont pas en reste à ce sujet. Une fois la création terminée, quid de leurs besoins ? Je voulais une offre qui se veut récurrente et non ponctuelle. Aussi, je me sentais, personnellement, moins appelée à répondre aux besoins des entrepreneurs en création. Alors que l’offre présente sur le marché, pour les entrepreneurs déjà lancés, est beaucoup plus petite. Et leurs problématiques m’appelaient beaucoup plus, et se prêtaient plus à de l’échange entre pairs, que des sujets de création, qui peuvent être très spécifiques, avec beaucoup de réflexion personnelle – versus collective -, selon la personnalité de chaque créateur.


J’apporte de la valeur

Je recueillais au fil des séances les retours informels des participants. Et de façon plus poussée, à la toute fin, où j’ai invité les participants à s’exprimer plus spécifiquement à ce sujet. Toutes ces remontées m’ont permis de valider le fait que mon offre leur apportait de la valeur. Qu’ils avaient constaté une différence entre avant et après avoir participé au mastermind de DevCo. Et ça fait toute la différence.

Pouvoir apporter de la valeur, auprès d’une cible que vous avez profondément envie d’aider, c’est très fort comme sensation. Ca procure comme un sentiment d’accomplissement.


Voici les principaux apprentissages que je retire de mon offre test.

Je profite de cet article pour remercier ces entrepreneurs, qui ont accepté de jouer le jeu jusqu’au bout, et qui m’ont permis de pouvoir proposer aujourd’hui sereinement mon offre de façon officielle, grâce à leurs précieux retours.


Et vous, quels apprentissages tirez-vous des tests de vos offres ?


Pour être notifié directement par mail le vendredi de la parution d’un nouvel article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter de DevCo.


A bientôt,

Antonella
Facilitatrice de développement entrepreneurial à impact


Avec DevCo, je contribue à la pérennisation et à l’accélération du développement des entreprises à impact positif.

Ces articles de blog vous permettent de trouver de l’inspiration pour développer votre état d’esprit entrepreneurial, et des bons plans pour développer votre entreprise.


Découvrez comment l’intelligence collective va booster votre entreprise


Indiquez vos coordonnées ci-dessous
pour recevoir le livre blanc gratuitement
directement dans votre boite mail

Laisser un commentaire

Je candidate pour la prochaine promotion du mastermind de DevCo

X