La persévérance article

La persévérance

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Les articles de ce thème « Développer votre état d’esprit entrepreneurial », vous permettent de vous inspirer pour développer votre mindset entrepreneur.


Cette série d’articles décrypte des compétences comportementales – soft skills – indispensables pour tout entrepreneur.


Dans cet article, découvrez la compétence comportementale qu’est la persévérance.


Un des plus importants facteurs clés du succès de tout entrepreneur, c’est la persévérance.

Dans l’aventure entrepreneuriale, il y a des hauts et des bas. En termes de persévérance, il s’agit de savoir gérer les bas. Faire face à des challenges n’est pas une excuse pour vivre à 10 % cette aventure, ou pire encore, pour l’abandonner.

Savoir faire preuve de persévérance consiste à continuer de réaliser ce que l’on s’est résolu à faire, par un acte de volonté renouvelé. Nous sommes donc 100 % responsables de notre persévérance. Et cette dernière s’acquiert, par régularité et action continue.

Ce que l’on vit dans notre carrière d’entrepreneur affecte nos perceptions. Mais c’est nous, en tant que personne, qui décidons de ce que nous allons faire.

Être persévérant, c’est continuer coûte que coûte. Aussi bien quand ça va, que – et surtout – quand c’est plus difficile. Il s’agit de s’impliquer peu importe la qualité de la journée, et les difficultés qui surviennent. Il est important de conserver en tête que nous sommes acteurs de notre vie.

Vivre des challenges, et tout faire pour les surmonter, nous permet de mettre à l’épreuve notre capacité de persévérance. Et de confirmer, ou infirmer, si ce projet est vraiment ce que l’on veut, pour nous. C’est ainsi que l’on peut développer notre muscle de la persévérance. A chaque fois que l’on veut abandonner, c’est là qu’on fait la différence.

Maintenant que les bases de la notion de persévérance sont posées, vous trouverez dans la suite de cet article tous les éléments clés pour mieux comprendre cette compétence comportementale, et savoir quoi faire dans votre cas.


Les phrases que vous vous dites lorsque vous manquez de persévérance :

« Je ne vais pas y arriver »
« J’ai envie d’arrêter »
« Ils m’ont dit que ça sera trop difficile »
« Je n’en peux plus »
« C’est trop dur »
« C’est trop compliqué »


Quelles sont les causes d’un manque de persévérance ?

D’après la définition citée plus haut, l’obstacle numéro un à la persévérance c’est vous. Il ne tient donc qu’à vous de développer ce muscle.

Pourquoi certaines personnes manquent de persévérance ?

Cela peut avoir plusieurs origines, d’après la personne ou le contexte.

D’après la personne : Il peut s’agir d’une peur de l’échec, d’une sensation d’inconfort, d’une peur de l’inconnu, de doutes que vous pouvez avoir, du syndrome de l’imposteur…

D’après le contexte : Ou tout simplement, que ce projet n’était pas bon pour vous, ou encore n’arrivait pas au bon moment.


Que se passe-t-il lorsque l’on manque de persévérance ?

Concrètement, un manque de persévérance se manifestera par une sensation de ne pas avancer sur vos projets comme vous le souhaitiez. Voire même jusqu’à un abandon. Vous ne réalisez pas vos projets, ni vos rêves. Vous stagnez, et restez dans la situation actuelle, qui vous semble confortable – ou pas -, mais qui ne correspond pas à ce que vous envisagiez.


Comment faire pour être persévérant ?

  • Se rappeler son pourquoi

Véritable clé dans tout ce que vous faites, il est bon de se rappeler pourquoi vous faites cela, pourquoi c’est important pour vous, qu’est ce qui vous motive, et d’en distinguer quelle est votre motivation interne. En ayant ces éléments en tête, vous allez augmenter votre désir envers ce pourquoi, pour qu’il devienne le plus brûlant possible. Dites-vous que si vous voulez atteindre tel objectif, vous avez la force d’y arriver.

Pour ma part, je relis mon pourquoi, à chaque début de mois. Cela me permet de me le rappeler, et de voir si mes actions sont toujours en adéquation avec. Si non, est-ce que mon pourquoi a évolué ? Ou au contraire, est-ce que je dois ajuster mes actions ?

  • Développer la foi en soi

La notion de foi en soi va au-delà de la confiance en soi. Cela correspond au fait que vous ne savez pas si cela va réussir, mais vous savez que c’est cela que vous voulez faire. Ce n’est pas un échec qui va vous arrêter.

De mon côté, quand je me suis lancée dans l’aventure entrepreneuriale, je n’avais aucune certitude que cela allait fonctionner. Et pourtant, l’envie était bien présente. Je savais que c’était là où je voulais – devais – être.

  • Mettre en place des petites actions, et célébrer leur réussite

Définissez des petites actions concrètes. Appliquez-les au quotidien. Ayez de la gratitude envers l’accomplissement de ces petites actions. De telle sorte que votre système nerveux associe du plaisir au fait d’être persévérant.

Je me fixe des actions à réaliser chaque semaine, et des objectifs à atteindre chaque mois. Pour les objectifs importants, je me prévois des récompenses. Ces récompenses agissent tel un booster pour y parvenir.

  • Avoir pour objectif le fait d’évoluer

Vous fixer pour réussite l’objectif final d’une action, c’est bien. Vous fixer comme réussite le fait d’évoluer, c’est encore mieux. Telle une drogue de l’évolution, apprenez à apprécier tout l’apprentissage que vous pouvez tirer de chaque situation.

Evoluez d’une vision « échec », vers une vision « remise en question ». D’une vision « difficulté », vers une vision « challenge », « opportunité d’apprentissage et de rebond ». Chaque difficulté est l’occasion de revoir les choses autrement. Lorsque vous affrontez un challenge, profitez-en pour faire les choses d’une autre façon, voire même de façon plus grande, plus adaptée à vous.

Dites-vous qu’une mauvaise heure n’est pas une mauvaise journée. Une mauvaise journée n’est pas une mauvaise semaine…

Les premiers pas de DevCo ne ressemblaient pas à la version actuelle de mon activité. Cela n’a pas pris. Et pourtant, j’ai décidé de ne pas abandonner, mais au contraire, de poser ce qui ne fonctionnait pas, pour l’améliorer. Aujourd’hui, mon activité entrepreneuriale est encore plus alignée avec qui je suis. Et j’en suis fière.

  • Mettre en place des rituels

Adoptez des routines qui deviendront par la suite des réflexes mentaux. Tout comme se brosser les dents semblait difficile lorsque vous étiez petits, c’est maintenant devenu un réflexe naturel après le repas. Aujourd’hui, en tant qu’entrepreneur, si vous avez du mal à, par exemple, poster régulièrement sur les réseaux sociaux, adoptez cette nouvelle habitude, telle un rituel, avec des temps dédiés.

De mon côté, le début de semaine est majoritairement consacré à des activités de production et de prospection. Et la fin de semaine, plus pour des tâches de communication et administratives. Le fait de découper mes semaines comme cela, me permet de ne pas oublier ces autres tâches, plus invisibles, mais tout aussi indispensables, pour le bon déroulement de l’activité.

  • Se souvenir de quand vous avez su persévérer

Quoi de mieux, pour développer son muscle de la persévérance, que de se souvenir de ces moments où vous avez su persévérer ? Souvenez-vous de ce que vous avez fait. Et également de ce que vous avez ressenti. Quelles sensations avez-vous eues, une fois votre but atteint, contre vents et marrées ? En vous souvenant de cela, votre cerveau se mettra en mode « persévérant » activé. Et activera les circuits neurologiques adaptés à cette compétence comportementale.

Les exercices de visualisation peuvent être puissants. Visualisez votre avenir, ce qui peut se passer. Vous pouvez également vous souvenir de ces moments que vous avez vécus.

  • S’inspirer et s’entourer d’entrepreneurs persévérants

Pour développer votre persévérance, vous pouvez également vous inspirer d’entrepreneurs, qui, dans leur parcours, ont su faire preuve de persévérance. Lisez les livres qu’ils ont écrits, les articles qu’ils rédigent, les vidéos et autres podcasts qu’ils pourraient publier.

A votre échelle, vous pouvez également vous entourer d’autres entrepreneurs, pour vous motiver dans vos activités respectives, et rester persévérants à toute épreuve. Je ne le redirai jamais assez. La force du collectif a des pouvoirs que l’individu, seul, ne saurait reproduire. Engagez-vous auprès d’autres personnes. Cela vous motivera à conserver un maximum cette persévérance dont vous avez besoin.

  • Se donner les moyens de persévérer

Comme indiqué plus haut, vous êtes votre propre obstacle à la persévérance. Alors donnez-vous les moyens de l’être. Osez tester de nouvelles choses, de nouvelles techniques. Cet article vous donne déjà quelques pistes pour y parvenir.


J’espère qu’après la lecture de cet article, vous aurez pris conscience de l’importance de cultiver cette compétence comportementale, pour le développement de votre entreprise, et que vous aurez des pistes concrètes pour la travailler.

Comme tous les articles issus de ce blog, prenez ce qui vous intéresse, selon vos besoins, au moment où vous lisez cet article, et vos envies, votre personnalité, et laissez le reste. Il ne s’agit pas de vouloir tout appliquer, et, dans le cas de cet article d’être 100 % persévérant dans tout ce que vous entreprenez. Il est bon également de savoir laisser certaines choses, qui ne vous correspondent pas, plus, ou ne sont pas nécessaires. A vous de déterminer dans quoi il est nécessaire de persévérer, et dans quoi vous pouvez lâcher du lest.


Avec DevCo, les entrepreneurs échangent et s’entraident de façon régulière, ce qui leur permet d’assurer une forte persévérance dans le développement de leurs activités respectives.


D’après tout ce qui est indiqué dans cet article, quels moyens souhaitez-vous mettre en place, pour muscler votre persévérance ?
Que faites-vous, de plus, pour rester persévérant ?


Pour être notifié directement par mail le vendredi de la parution d’un nouvel article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter de DevCo.


A bientôt,

Antonella
Facilitatrice de développement entrepreneurial à impact


Avec DevCo, je contribue à l’accélération du développement des entreprises à impact positif.

Ces articles de blog vous permettent de trouver de l’inspiration pour développer votre état d’esprit entrepreneurial, et des bons plans pour développer votre entreprise.


Découvrez comment l’intelligence collective va booster votre entreprise


Indiquez vos coordonnées ci-dessous
pour recevoir le livre blanc gratuitement
directement dans votre boite mail

Laisser un commentaire